Archive pour septembre 2016

Introduction à l’année 2016-2017

« Nous sommes le produit de l’interaction avec les autres, si je n’aime pas les autres, ni ne les respecte, je ne m’aime, ni ne me respecte moi-même. »

 

On a pour habitude de mettre en opposition les valeurs catholiques et citoyennes, comme si elles ne pouvaient être conciliées, comme si l’église catholique enfermait ses fidèles dans des représentations erronées ou désuètes de la société.

A ces détracteurs, nous voulons répondre que nos valeurs sont convergentes. Notre communauté s’appuie sur l’idée commune de foi en l’humanité.

N’est ce pas ce à quoi tout humaniste croit ?

L’idée d’une communauté ne doit pas être enfermante, bien au contraire c’est l’idée de chercher du commun sans étouffer la singularité. Ainsi, nous ne nous abîmerons pas dans une quelconque quête de l’identité qui crée des clivages, des frontières. Il n’existe pas « eux et nous ».

Nourrissons nous mutuellement de nos talents différents. Réjouissons nous de nos points communs qui au départ nous rassemblent.

Nous nous devons de rechercher un commun social avant d’être communautaire. Ce qui ne ferme en aucun cas la porte au partage de nos valeurs chrétiennes. Bien au contraire, elles nous propulsent vers les fondements de l’amour, de la foi en l’humanité.

Alors, nous pouvons nous ouvrir à la différence, nous ouvrir aux autres, nous ouvrir à la connaissance, nous ouvrir à Dieu. Ce ne sont qu’à ces conditions que nous pourrons nous ouvrir à nous même et progresser, avancer pour partager avec l’autre le devenir de notre humanité.

 

Tel est l’enjeu de nos sociétés actuelles et plus encore celui de l’école. Ainsi l’école ne doit pas seulement préparer l’élève à s’adapter à la société, mais bel et bien à la construire de manière aimante et raisonnée pour atteindre le Beau, le Bon, le Bien.

Roger Marteli, historien, nous précise « La mise en commun des ego vaut cent fois mieux que la guerre. »

 

C’est pourquoi dans notre projet d’école, une occurrence aura la priorité cette année : celle de l’ouverture

– aux autres, à Dieu, à la connaissance, à soi ; et toujours dans un souci d’équité, de fraternité, de liberté, afin que le citoyen de demain soit l’artisan d’une humanité d’harmonie et de paix, respectueuse des cultures de chacun.

 

 

Les Nouveaux programmes de l’Education Nationale convergent vers cette idée fondamentale que les contenus ne sont plus seuls à être objectifs d’enseignement. La priorité est désormais donnée à la connaissance de soi dans le développement des langages pour communiquer (domaine 1), dans l’appropriation de méthodes et outils pour apprendre (domaine 2), dans la formation de la personne et du citoyen (domaine 3), dans le questionnement au monde… Il s’agira plus aujourd’hui d’avoir une vraie démarche de chercheur curieux, de comparer par exemple l’époque d’aujourd’hui et celle d’hier.

Ces programmes sont un formidable point d’appui permettant de viser le développement de l’enfant dans son entier.

Et devenir citoyen, travailler en groupe, dans un projet commun, n’est ce pas « vivre ensemble, éduquer à la fraternité et à l’engagement, pour réenchanter le Nous » (sitecoles.fr).

 

L’enjeu d’une scolarité réussie déborde largement le seul cadre de l’apprentissage des notions dans les disciplines scolaires. Pour l’enfant, il y va de l’estime de soi, de la confiance dans la relation à l’adulte, aux autres, à la société toute entière. Il y va donc de son devenir, de la façon dont il appréhendera son vie, dont il construira l’avenir de notre société.

 

Pour que la réussite ne soit pas hasardeuse…

… Et « Parce qu’il existe autant de stratégies d’apprentissage qu’il existe de gens sur la planète »  (Meirieu) ,

vos enfants reçoivent l’accompagnement de tous les instants : personnels, enseignants, intervenants extérieurs en anglais et EPS, mais aussi de partenaires de soutien (en orthophonie, psychomotricité, ergothérapie…) lorsque c’est nécessaire.

N’hésitons pas à parler ensemble sitôt que vous en ressentez le besoin, pour garder une vision cohérente pour votre enfant, c’est à dire une même voix aimante et attentionnée qui le guide vers son destin.

 

Nous avons avant cette rentrée travaillé à faire converger nos enseignements afin d’offrir une réelle cohérence à ceux qui les reçoivent, les enfants ; mais aussi à vous parents pour une meilleure accessibilité et lisibilité toute au long de leur scolarité : l’harmonisation de leur parcours d’évaluation en est un exemple.

                     Sarah SAMSON

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous les grandes lignes de notre projet d’école en refonte. Les actions présentées n’étant pas exhaustives.

 

Quelques grands axes de notre projet d’école

2016-2017   :     Des actions pour un nouveau projet d’école en chantier 

« L’action, c’est ce qui différencie le projet du simple espoir » (JF. Dortier)

Alors concrètement :

  S’ouvrir à soi S’ouvrir aux autres S’ouvrir à la connaissance S’ouvrir à Dieu
Cycle 1

 

PS-MS-GS

*Apprendre à Catégoriser

 

 

*Premiers pas vers l’autonomie : le cahier d’autonomie

 

 

*Respect du rythme scolaire

 

*Communiquer – respecter l’intégrité de chacun

*Verbaliser des actions et des évènements en dehors de l’action « raconter » pour appréhender le temps

* création d’un Livret d’accueil pour accompagner les premiers instants à l’école des enfants mais aussi des parents !

*Projet Olympuces : un projet UGSEL dans le réseau qui permet de rencontrer d’autres écoles

 

*Enrichissement lexical dans tous les domaines

 

*Découvrir les expériences scientifiques, la notion d’hypothèses

 

*Eveil la foi

 

*Temps forts racontés et joués

Cycle 2

 

CP-CE1-CE2

*Consolider l’apprentissage de l’autonomie dans le travail

*Acquérir une vraie méthodologie

*Pédagogie coopérative :

 

*Favoriser l’entraide dans le travail

 

*Projet d’écriture de défis maths ou de jeux à destination d’autres classes dans le cycle

 

*Jouer avec les autres

*Un travail sur le raisonnement mathématique

 

*Découvrir la catégorisation des problèmes

 

*Culture religieuse

 

*Découvrir les associations humanitaires à notre porte – participer à des actions de soutien

Cycle 3

 

CM1-CM2-6ème

*Verbaliser un raisonnement de plus en plus précisément

*S’appuyer sur le sens de l’idée et les connecteurs logiques en français

*Accepter de partir d’un postulat pour présenter une preuve en mathématiques

 

*Favoriser la solidarité dans l’apprentissage – sentons nous concernés par la réussite de chacun »

*COvalidation des constructions de leçon par le groupe classe

des élèves acteurs de leurs apprentissages et de leurs appropriations

*Acquérir les bons réflexes pour une planète sauvegardée, pour un développement durable

*« Décomplexer la langue » et partir en voyage scolaire en CM2 dans un pays anglo-saxon (2018?)

*S’ouvrir à la connaissance ou  « quand les connaissances deviennent non plus des objectifs, mais des prétextes à se connaître soi, s’adapter aux autres. »

*pratiquer le braingym pour se préparer à travailler

 

* développer la pratique numérique dans un espace de travail sécurisé (communiquer)

*Accueillir la parole

Connaître les textes essentiels de l’évangile

 

 

 

*Découvrir les associations humanitaires du bout du monde

 

Tous les cycles  

*Journée des talents